• Channel : People
  • Publier : 29/03/2020 8:45 PM

 

Le décret a été publié au Journal officiel ce jeudi 26 mars. La chloroquine peut à présent être prescrite pour traiter le Covid-19. 

C’est officiel. Le ministre de la Santé a annoncé l’autorisation d’utiliser l’antipaludique, mis en avant par le directeur de l'Institut Méditerranée Infection basé à Marseille, le Pr. Raoult. Dans un décret paru ce jeudi au Journal officiel, le gouvernement indique autoriser et encadrer l’utilisation de la chloroquine, traitement jusqu’ici controversé.

« L'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile », peut-on y lire.

Une décision que salue le Pr. Didier Raoult, dans un tweet de remerciement :

"Dans le cadre de l'urgence sanitaire, l'hydroxychloroquine peut être prescrite en traitement du COVID-19. Merci à @olivierveran pour son écoute", écrit l'infectiologue.

Une délivrance très encadrée

Cette mesure s’appuie sur l'avis du Haut conseil de la santé publique (HSCP) publié mardi, qui indique qu'il « n’existe actuellement pas de données permettant d’envisager l’utilisation hors protocole de l’hydroxychloroquine en prophylaxie du Covid-19. » « En présence de signes de gravité, un traitement peut être envisagé: utilisation dans ce contexte d’une molécule à effet antiviral attendu (association fixe lopinavir ritonavir, voire le Remdesivir dans les cas les plus sévères) ou, à défaut de l’hydroxychloroquine », note l'avis du HSCP.

Contrairement à une précédente déclaration du ministre de la Santé lors d’une conférence de presse, le décret ne limite pas l’autorisation « aux cas graves ».

Par ailleurs, comme le rapporte France 3 régions, la délivrance de médicaments dérivés de la chloroquine, est désormais très encadrée par le décret : Plaquenil et les préparations à base d'hydroxychloroquine, pourront être dispensés par les pharmacies d'officine mais « que dans le cadre d'une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d'un renouvellement de prescription émanant de tout médecin ».

L.N

 

 

Retrouvez le maximum d'informations sur la pandémie et le Covid-19