• Channel : VIP Crossing

 

La terre risque t-elle de se retrouver dans une bulle électromagnétique artificielle 5G de 50.000 satellites ?

 

 

Il y a en ce moment un appel international d'astronomes professionnels pour demander l’intervention des institutions et des gouvernements. Le soutient de la population mondiale est espéré et une pétition est disponible pour participer à ce non collectif.

La liste des astronomes signataires est consultable en cliquant sur ce lien.  

La société́ privée SpaceX a déjà̀ mis en orbite 180 de ces satellites (Starlink) et envisage d’en mettre de 42 000 satellites autour de la planète. Ils seront placés à 3 niveaux différents : 340 km, 550 km et 1150 km. La Terre serait donc entièreent encerclée par des dizaines de milliers de ses petits satellites.

D'autres projets spatiaux de télécommunications ont aussi cet objectif, nous retrouvons dans la liste :

- OneWeb

- Amazon

- Telesat

- Lynk et Facebook

- Roscosmos

- Aerospace Science and Industry corp

L’ensemble pouvant dépasser les 50 000 petits satellites autour de la Terre pour la télécommunication et pour Internet. La faible altitude de 340 km les rendra plus visibles et plus lumineux dans la nuit

Cela va diminuer considérablement notre vue de l'Univers et le nombre de débriés spatiaux sera fortement augmenté, nous privant par la même occasion de la vue sans tache sur le ciel nocturne. La plupart de ces satellites etant visibles à l'œil nu, il ne devrait y avoir que 172 étoiles qui dépasseraient la luminosité́ des satellites.

 

Cette pollution lumineuse est également dommageable pour les observations astronomiques à toutes les longueurs d'onde.

Nous avons donc plus de 1500 astronomes appelant à l’arrêt des projets de lancement des satellites 5G

N’oublions pas qu’en dehors de la pollution visuelle, un autre débat sur la 5G est d’actualité, de réels risques sanitaires sont montrés du doigt par les opposants qui souhaitent freiner son expansion.

Même si les promesses faites autour de cette technologie sont prometteuses :

- débits record de 100 GB/s

- voiture autonome

- réalité augmentée

- télémédecine

- vidéo ultra HD

Elle soulève de nombreuses questions, la méfiance et l’inquiétude font également partie des préoccupations de nombreux organismes.

L'OMS a épluché plus de 25.000 études sur « les effets biologiques et les applications médicales des rayonnements non ionisants » pour savoir les risques encourus par une population exposée à de faibles champs électromagnétiques prolongées. Et la conclusion est que les données actuelles et nos connaissances ne permettent pas de confirmer un danger ou l'existence d'effets sanitaires.

De nombreuses questions encore sans réponses.

Cet évènement confiné par le Covid-19 est loin de faire le bruit qu'il devrait. La population mondiale étant également concerné par ce qui est en train de se mettre en place. 

Il est important de bien écouter la vidéo et de comprendre ce qui se joue.