• Channel : people

 

Face à l’incertitude que crée la pandémie de coronavirus, l’esprit humain a du mal à lâcher prise. Pourtant, selon le philosophe Edgar Morin, "nous devons apprendre à vivre avec" car "l’incertitude reste un élément inexpugnable de la condition humaine", a-t-il confié lors d’une interview accordée au journal du CNRS.

Comment peut-on alors y faire face, lorsque la peur, l’angoisse et le mal-être nous envahissent ? Comment l’appréhender, quand la privation de liberté (confinement, couvre-feu…) et les nouvelles façons de travailler (télétravail) nous enferment dans un quotidien monotone ?

Comment ne pas s’inquiéter face à l’ampleur de la crise économique et sociale ?

Si nous essayons instinctivement d’ignorer ou d’éviter la souffrance, celle-ci peut se manifester par de l’irritabilité, de l’agressivité, des violences physiques ou psychologiques, des crises de paniques ou des comportements d’évitement (alcool, drogue, etc.).

Pour ne pas perdre pied durant cette période anxiogène, des solutions existent. La méditation, pratique mentale permettant de se recentrer tout en évacuant le stress, est l’une d’elles.

Méditation

Covid-19 : la méditation, source de bienfaits

Utilisées depuis une vingtaine d’années dans le monde du soin, les pratiques de médiation permettent de gérer le stress, les troubles de l’humeur et la douleur chronique. En agissant sur le mental, ce recueillement préventif peut indirectement influencer notre santé et nous libérer des pensées négatives. La méditation permet de rester ouvert et ancré, de lâcher prise, de prendre conscience des changements et de cultiver la résilience, la bienveillance et la tolérance, face aux obstacles et autres défis que la vie nous réserve.Une pratique régulière et soutenue est nécessaire pour en ressentir les bienfaits sur le corps et l’esprit.

Vous êtes novices ?

Commencez alors par de courtes médiations en faisant régulièrement des pauses dans la journée. Effectuez de longues inspirations par le nez en gonflant le ventre, et expirez lentement par la bouche. En vous concentration uniquement sur votre respiration, vous éviterez à votre esprit de se disperser.

 

La visualisation, le pouvoir au bout de la conscience

La visualisation reste un exercice compliqué qui demande d’être dans un état de méditation profonde. Vous pouvez visualiser ce que vous souhaitez, être en bonne santé par exemple. Pour cela il vous suffit d’imaginer, de visualiser votre corps et d’envoyer de l’énergie vers vos organes en les visualisant parfaitement sains à la fin de l’exercice. Vous pouvez aussi visualiser une autre situation que vous souhaitez réaliser, en affichant le résultat uniquement. Il faut laisser les énergies mettre en place ce qu’il faut pour y parvenir. Seul le résultat doit être visualisé.
Et oui, vous vous rapprochez de ce que l’on appelle la magie, ce n’est rien d’autre que de la visualisation avancée. Cela dépend ensuite de la puissance de visualisation de chacun, d’éléments extérieurs qu’on appelle accélérateurs énergétiques pour amplifier l’énergie que vous déployez. 

 

En quoi cela peut vous aider pour lutter contre la pandémie ?

Le but est de chasser les doutes que vous avez concernant les informations qui vous sont données. Il ne vous reste plus qu’à travailler sur cet aspect des choses. Les informations étant données par des individus, ne l’oubliez pas : "Si vous voulez trouver les secrets de l'univers, pensez en termes d'énergie, de fréquence, d'information et de vibration."
Il faut les aider à trouver la vérité et à vous la fournir afin de faire un choix éclairé. Si vous êtes plusieurs millions à désirer la vérité et à visualiser que vous la voulez, que pensez-vous qu’il se passera ? 

Ceux qui doivent vous la donner le feront, ou les évènements se mettront en place pour que votre désir soit réalisé. Dans la mesure où vous travaillez désormais sur un niveau de conscience plus élevé, que vous n’êtes plus dans la peur. Les émotions négatives seront automatiquement dirigées vers ceux qui souhaitaient vous envoyer de mauvaises informations.

La visualisation

 

Dans la mesure où la situation est urgente, il est possible de travailler toutes les 3 heures si vous avez le temps ou choisir un moment de connexion : 3h00 - 6h00 - 9h00 - 12h00 - 15h00 - 18h00 - 21h00. Cela permet de travailler en commun et créer un agrégat de consciences qui luttent pour un objectif unique, la vérité.
La synchronisation peut se faire au niveau des phrases émises en état de relaxation :


 Je veux que les vérités soient mises en avant sur le problème sanitaire lié à la Covid19
Je veux faire un choix éclairé, pour cela les mensonges ne doivent plus m’atteindre
Je veux que tous ceux qui véhiculent le mensonge ne puissent plus intervenir dans les espaces d’information
 Je veux que tous ceux qui véhiculent le mensonge deviennent inaptes à poursuivre leurs objectifs   

 


Vous ne devez en aucune manière imaginer d'évènements négatifs afin de rester dans des sphères de haute conscience. 

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire pour reprendre le contrôle de votre mental, gagner en sérénité et en confiance.

Vous pouvez vous aider du nouveau clip vidéo de Philippe Bonnaire pour la méditation. Il est à écouter en fermant les yeux au calme et la connexion s'établira.

 

Pour trouver des méditations guidées spéciales confinement et coronavirus, rendez-vous sur YouTube. Un bon moyen de prendre soin de vous.

 

L.N