• Channel : VIP Crossing

Lewis Hamilton décroche son septième sacre à Istanbul de la plus belle des manières.


Il y avait peu de chance que ce week-end ne concrétise Lewis Hamilton et de nombreuses conditions étaient présentes pour décrocher un septième titre de champion de monde de Formule 1. C'est chose faite,  il rejoint ainsi une autre légende dans la discipline qui détienait le record du nombre de titre de champion du monde; Michael Schumacher. Ce qui nous fait plaisir c'est la victoire et la manière

Il ajoute un nouveau trophé à son palmarès et occupe seul le nombre de victoire en Formule 1 qui est désormais de 94 victoires, se rapprochant du chiffre vertigineux de 100.
Lewis Hamilton avait 85 points d’avance sur son coéquipierValtteri Bottas avant le début de la course et nous avions affiché les circonstances qui pouvait le permettre de remporter le championnat dès ce week-end

•    Victoire du grand prix.
•    Arrivée à la 2ième place avec meilleur tour (MT).
•    Arrivée à la 2ième place sans MT et Bottas gagne sans MT.
•    Arrivée à la 3ième ou 4ième place et Bottas à la 2ième place et plus.
•    Arrivée à la 5ième place et Bottas à la 3ième place et plus..
•    Arrivée à la 6ième place et Bottas à la 3ième place sans MT.
•    Arrivée à la 7ième place et Bottas à la 4ième place et plus
•    Arrivée à la 8ème place et Bottas à la 5ième place et plus.
•    Arrivée à la 9ième place et Bottas à la 6ième place et plus.
•    Arrivée à la 10ième place et Bottas  et Bottas à la 6ième place et plus sans MT.
•    Bottas ne fait pas mieux que 7ième place.

La course est désormais jouée et les résulttats sont tombés. Non seulement il devient de nouveau champion du monde mais ce n'est que dans les 15 derniers tours que sa victoire se dessine à la grande surprise de tous. 

Le circuit refait à neuf, compliqué à cause d'une adérance qui se rapproche plus du patinoire qu'un circuit de formule 1, la puie qui s'invite, la température des pneus qui a du mal à monter, tout était présent pour mettre des batons dans les roues du champion qui se plaignait de la mauvaise qualité de la route et des difficultés à maintenir la voiture sur la piste. En réalité, il ne se doutait pas que les paramêtres étaient présent pour que son succès soit incontestable, allant jusqu'à laissant à son partenaire un tour pendant la course. Valtteri Bottas qui semblait mieux appréhender le circuit d'Istanbul pendant les essais a passé une des plus mauvaise journée de pilote de sa carrière. En pleine perdition sur le circuit, sa tentative pour ne pas prendre un tour restera veine. Une attitude non professionelle qui a fait perdre des précieuses secondes et champion du monde et qui risquait de couter des places au n°1 en cas de passage dans les stands. Bottas fini par faire un sortie de route, ce qui permet à Hamilton de passer et de poursuivre sa course sans risquer un accrochage avec son l'autre Mercedes.

Les prières ont été entendu, les fans suppliaient le ciel que les pneus intermédiaires arrivent jusqu' à la fin de la course. Une crevaison dans les derniers tours aurait remis en question son sacre et sa victoire.

 

Retour en vidéo sur l'une des plus belles victoires de Lewis Hamilton

 

Nous avons participé à une course folle, tout comme les qualifications qui avait avait rendu possible la pole position au pilote Lance Stroll. Le champion Lewis Hamilton partait en troisième ligne, laissant peu de chances à une victoire. Mais dès le départ il gagne quelques places ce qui fait renaitre l'espoir de le voir monter sur le podium. Mais avec un piste détrempée, des tête-à-queue à reprise des Formule 1, tout semblait possible. Avec de la patience, un pilotage digne du champion qu'il est et une stratégie de course mise en place grâce à son talent de pilote, il parvient à prendre le contrôle de la course et finit premier avec des pneux compètement usés.

C'est ce qui pouvait arriver de mieux à ce Champion qui pour la seconde fois de sa carrière de pilote, concrétise son titre de champion avec une victoire à la clé.

Nous attondons désormais des informations sur le contrat du sextuple champion du monde avec son écurie Mercedes.

 

  - Wilhem MARTIAL -