• Channel : VIP Crossing


 

Le passe sanitaire n'est plus obligatoire pour les soignants du CHU de Martinique

 

Les soignants du centre hospitalier universitaire (CHU) ont finalement remporté leur bras-de-fer avec la direction du centre hospitalier. Le directeur général du CHU, Benjamin Garel a accepté que "tous les personnels hospitaliers puissent entrer dans leur service quelle que soit leur situation au regard du pass sanitaire". Un test de dépistage sera néanmoins nécessaire pour les agents qui n'ont pas de pass sanitaire.

Cette obligation vaccinale qui concerne tous les soignants français depuis le mois d'octobre a été catégoriquement refusée en Guadeloupe et en Martinique. S'en est suivi dans la seconde île, un bras de fer avec des syndicats de santé martiniquais opposés à ses conditions d'exercer le métier de soignant. Les organisations syndicales avaient décidé de bloquer l'accès au CHU, avant d'être contraints par le tribunal judiciaire de Fort-de-France de libérer les portes de l'établissement. De violents heurts avaient eu lieu à ce sujet, des images extrêmement bouleversante circulent à ce sujet sur les réseaux sociaux.

 

 

Au mois d'août dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran avait expliqué qu'il ne voulait pas envenimer situation sanitaire difficile dans les DOMs en évitant les contrôles exhaustifs à l'entrée de l'établissement de soin. Comment expliquer un tel changement ou une telle divergence entre ses propos et l'action des forces de l'ordre ?